Anne Virgitti | Dorure du Sud

La dorure à la feuille d'or, technique utilisée par les Égyptiens qui la battaient en feuille épaisse, a été employée par de nombreuses civilisations au fil du temps. Aujourd’hui,  la feuille est battue plus fine et les techniques  mises en oeuvre date du XV ième siècle pour la dorure à la  détrempe (dorure à l'eau) et du XVII ième siècle pour la dorure à la mixtion (dorure à l'huile). Elles s'appliquent autant en restauration d'objets anciens qu'en création contemporaine. La dorure à l'eau permet de brunir la feuille et lui donne un aspect poli et brillant tel un bijou. La dorure à l'huile donne un aspect plus mat à la feuille et permet de dorer en extérieur. Elle peut s'appliquer sur tout support, céramique, fer forgé, PVC....

 

Dans mon travail de restauratrice,  je m'appuie sur l'état d'origine de l'objet pour établir un diagnostic et vous faire une proposition adaptée en respectant les procédés traditionnels.

Je peux également vous conseiller pour tout projet en matière de décoration sur différents supports. Un large choix de teinte de feuille vous donnera la possibilité de varier les atmosphères.

 

Mon travail de doreur passe aussi par la transmission de ce savoir faire.


Dorure à la feuille d'or, d'argent, cuivre, palladium...